Une forte et divertissante célébration de la Journée Internationale de la Femme

Mercredi 9 Mars 2011
 
Chers amis,
 
Hier c’était le 8 Mars, Journée internationale de la Femme, Festa delle Donne.
 
Si vous me connaissez un petit peu maintenant, vous savez que je crois que chaque jour devrait être la Journée de la Femme, et ainsi tous les jours ce devraient être la Fête des Mères et la Saint-Valentin! L'amour devrait être donné au quotidien!!
Mais hier, j'ai été invitée à faire partie de la célébration de la Journée de la Femme par une chère amie, DJ d’une radio italienne, Rita Monte, et son organisation "Italian American Women Center ", donc j’y suis allée et c'était très amusant.
 
La Journée Internationale de la Femme: (JIF) est fêtée le 8 Mars de chaque année. C'est une journée importante de la célébration mondiale des réalisations économiques, politiques et sociales des femmes. Cela a commencé comme un évènement politique, mais lentement le jour férié s’est répandu dans la culture de nombreux pays.

Aujourd'hui en Italie par exemple, la journée a perdu sa saveur politique, et c'est tout simplement une occasion pour les hommes d'exprimer leur amour pour les femmes autour d'eux d'une manière quelque peu similaire à un mélange de la Fête des Mères et la Saint-Valentin. Dans d'autres pays, cependant, le thème politique et des droits humains tels qu'ils sont désignés par les Nations Unies fonctionnent fortement, et la conscience politique et sociale des luttes des femmes du monde entier est mise en évidence et examinée de manière optimiste.
La JIF est aussi célébrée comme la fête du printemps ; comme dans les pays cités, le premier jour de Mars est considéré comme le premier jour de la saison du printemps. La première JIF a été observée le 28 Février 1909 aux Etats-Unis suite à une déclaration du Parti Socialiste d'Amérique. Parmi les autres évènements historiques, il y a eu, également, la commémoration de l’incendie de l’usine de Chemisiers Triangle en 1911.
 
Et cet évènement a également été porté à notre connaissance hier soir au dîner. Ce fût une horrible tragédie qui a coûté la vie à 147 travailleurs, principalement des femmes juives et italiennes, ainsi que de jeunes adolescents tués par le feu ou leurs sauts désespérés dans le vide afin d’échapper à la chaleur et aux flammes. Cette année, le 25 Mars va marquer le centième anniversaire d'un des plus importants évènements dans l'histoire du mouvement ouvrier américain. A cette date, il y a cent ans, un incendie a éclaté sur les trois derniers étages d'un bâtiment relativement récent à l'est de Washington Square Park, qui abrite la Compagnie de chemisiers Triangle, un grand fabricant de vêtements de femmes (un bâtiment qui abrite aujourd'hui des salles de classe de l’Université de New York).
 
Bien que le bâtiment était moderne et déclaré comme anti-feu, l'aménagement de l'espace exigu de l'usine, les gros tas de matières inflammables, les portes verrouillées, l’évacuation inadéquate, et l'incapacité des échelles des camions de pompiers de New York à atteindre assez haut les personnes prises au piège par les flammes afin de les sauver, ont conduit à une perte énorme de victimes.
 
 
L'idée d'avoir une Journée Internationale des Femmes a d'abord été proposée à la fin du 20ème siècle au milieu de l'industrialisation du monde rapide et l'expansion économique, conduisant à des protestations contre les conditions de travail. Et des évènements comme celui-ci ont vraiment donné plus de terrain à ces protestations. Par la légende urbaine, les femmes dans les usines textiles et d'habillement ont organisé une protestation le 8 Mars 1857 à New York. Les ouvriers du textile protestaient contre les très mauvaises conditions de travail et les bas salaires. Les manifestants ont été attaqués et dispersés par la police. Ces femmes ont établi leur premier syndicat dans le même mois, deux ans plus tard.
 
 
Hier soir, la fête était un évènement très inspirant et sérieux mais également extravagant et joyeux.
 
J'y suis allée avec Maria Gallina, une bonne amie à moi qui m'a récupérée. Nous sommes arrivées à la fête à temps, même si nous nous sommes perdues à 1 minute de la destination à cause du GPS. Nous avons déjà beaucoup ri dans la voiture à essayer de comprendre ce qu’il se passait avec le GPS, ou Mademoiselle Julie comme nous l’avons appelé. Dieu merci, nous avons arrêté une femme dans la rue et elle nous a donné la bonne direction, apparemment les êtres humains sont encore mieux que le GPS!!
 
La soirée avait lieu dans un bon restaurant. Ils avaient aménagé une salle privée pour les participants afin que nous ayons un peu d'intimité. Sur le mur dans la salle ils avaient mis des affiches avec les biographies de quelques femmes, dont le talent et le dévouement dans leurs domaines de travail, ont changé la vie de tant de femmes des générations futures. On pouvait se promener et les lire. Très stimulant et très intéressant.
 
L’ « Italian American Women Center » est un organisme à but non lucratif dédié à faciliter le réseau au sein de la communauté des femmes italo-américaines, pour promouvoir le développement personnel et professionnel des femmes à travers des séminaires, des programmes éducatifs et des échanges culturels. Ils planifient également des sorties lors de concerts, de voyages d'études et culturels et des évènements sociaux. Ils favorisent aussi l'étude de la culture italienne et de la langue et ils aident à la poursuite des études supérieures en offrant des programmes d’accompagnement et un soutien financier sous forme de bourses.
Un groupe très dévoué de femmes.
J'ai compris, hier soir, qu’en réalité c’est grâce à l'effort de la Présidente de cette organisation, Vincenza Russo, une femme merveilleuse et aussi une grande supportrice de ma musique, que l’année dernière, lors de la célébration du Mois culturel italien, une femme a été choisie pour la première fois par le Comité du Patrimoine Italien et du Mois de la Culture de New York.
Le thème de la célébration du Mois Italien, de l'année dernière, était en effet «Un salut des femmes italiennes ou italo-américaines honorant le Dr Maria Montessori". Comme Vincenza a dit, nous avons juste essayé d'accomplir des choses dans lesquelles nous croyons et elles se réaliseront.
Donc j'ai vraiment beaucoup apprécié cette nuit inspirante. Bien sûr, j'ai aussi pu rencontrer d’autres nouvelles personnes intéressantes, comme la soprano célèbre et merveilleuse Dame Mirella Sanseviero, Rosalba Campitiello, un très talentueuse designer d’intérieur de la riche, célèbre et très belle Felicia Gazzara, oui, la cousine de mon formidable ami, l’acteur Ben Gazzara. Et bien sûr j'ai pu voir à nouveau des personnes que je n'avais pas vues depuis un moment, comme ma chère amie Rita Monte, qui m'a invitée à l'évènement.
 
Rita fait un programme de radio très populaire "Profumi D'Italia» et il est amusant d’arriver à rencontrer certains de ses auditeurs qui ont écouté ma musique pendant quelques temps et que je n'avais jamais rencontré auparavant. Toujours agréable.
 
Le diner était super et il s’est terminé avec le traditionnel gâteau de la Journée de la Femme Italienne : le Gâteau Mimosa
 
 
Bien, le jaune était la couleur que l’on nous a demandé de porter, ou au moins une allusion à cette couleur. Comme vous pouvez le voir, j’avais mis le foulard!!
Si vous vous demandez pourquoi le jaune, eh bien c'est parce que le jaune est la couleur de la fleur traditionnelle que nous recevons en Italie pendant la Journée de la Femme : le Mimosa en effet.
En Italie, pour célébrer ce jour, les hommes donnent des Mimosas jaunes aux femmes.
 
La nuit dernière il n'y avait aucun Mimosa pour nous. En réalité je n'ai jamais vu de Mimosas aux USA. Malheureusement ils ne poussent pas aux USA!!
 
J’ai de nombreux souvenirs de ce jour : Enfant c'était le jour où papa ramenait des Mimosas à la maison pour ses dames : moi, maman et grand-mère et grand-père Ruggero le faisait également.
Plus tard, c’était un moment pour le célébrer seulement avec "les petites amies". Il y a beaucoup de fêtes pour les femmes seulement!! Vous pouvez imaginer la folie et l'amusement de ces fêtes!! Les hommes sont forts seulement après minuit! Et ce qui arrive à ces fêtes avant minuit : reste dans ces fêtes!!
Seulement une chose à dire : pour moi l'amusement était de voir les soi-disantes "bonnes filles" du village devenir sauvages et se disputer contre le premier rang durant le spectacle des Chippendales!! C'était le Spectacle dans le spectacle pour moi!!!
 
Et depuis hier, j'ai aussi un souvenir américain de cette journée, très inspirant et amusant à coup sûr. Si les femmes se serrent les coudes, elles peuvent gouverner le monde, et les hommes, bien sûr, sont sur tous les chemins pour y régner avec nous! Je ne suis certainement pas une féministe et je crois que le respect entre les hommes et les femmes est la clé de l'harmonie, de la paix et de la réussite! Le respect et l'unité entre les uns et les autres.

Et si vous voulez essayer de préparer le délicieux Gâteau de la Journée de la Femme : Le Gâteau Mimosa, voici comment faire:
 
Gâteau Mimosa, un plaisir sucré rempli d'une crème délicieuse et assaisonné de citron italien :
Lien français pour réaliser la recette du Gâteau Mimosa :  http://diner-italien.blogspot.com/2010/11/pour-12-parts-genoise-250-g-farine-250.html
 
Donc Bon Gâteau à vous tous et Vive les femmes et les hommes qui nous aiment aussi.
 
Amour,
 
Giada
 
 
(Traduction Nathalie R.)
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×